La course à pied Les blogs courseapied.net : Jetto

Le blog de Jetto

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-09-10 00:07:37 : Bilan semaine 36

C'est pas facile de faire vivre un blog régulièrement, alors je vais tenter de m'astreindre à faire un billet par semaine. Y'a des chances que cette résolution ne tienne pas jusqu'à la semaine prochaine mais c'est pas grave.

Donc, cette semaine était très remplie au niveau sportif. Déjà, comme je comptais faire le triathlon sprint d'Attichy, je suis allé voir mon médecin pour obtenir un certificat médical. Mais il m'a refusé de me faire ce certificat parce que soit disant, si je mourrais durant l'épreuve, ma femme pourrait porter plainte contre lui et qu'il avait vu des cas de personnes entraînées chez qui on découvrait sur le tard une fuite sur une valve (à mon avis, une fuite, ça s'entend au stéthoscope), qu'il avait été médecin y'a longtemps sur le tri d'Enghien et qu'il a vu des malaises sérieux, et qu'à 41 ans faut faire gaffe... Enfin, bref, n'importe quoi. Donc, il m'a demandé d'aller voir un cardiologue et de faire des analyses de sang.

A mon avis, il était de mauvaise humeur, car j'ai été le voir initialement pour un problème de réaction épidermique à un cuissard. Il m'a proposé un produit à la cortisone et je lui ai dit que c'était un produit interdit. Alors, il est un peu monté sur ses grands chevaux en disant qu'il avait rien d'autre à me proposer, que c'était pas du dopage, que la cortisone administrée de cette façon ne passait pas dans le sang, et que de toutes manières, en suivant sa prescription, je serais négatif le jour de la compétition. En matière de dopage et de réglementation sportive, il faudrait former les médecins d'urgence. Le plus triste, c'est qu'avec une documentation adéquate, il aurait pu trouver que le produit qu'il me proposait était autorisé bien que contenant une substance interdite à condition de bien l'utiliser comme pommade, information que j'ai trouvée sur dopage.com.

Ce n'est pas mon médecin habituel, celui-ci étant en vacances, mais des fois je me demande si ce ne serait pas mieux de changer de médecin et de m'adresser à un médecin du sport.

Finalement j'ai été voir un cardiologue, qui a trouvé que j'avais un coeur entraîné (47 pulsations par minute lors de l'électro). Enfin, avec juste un electro fait par une machine, et une écho (même pas dopler il me semble) et donc sans épreuve d'effort, je me dis que tout dysfonctionnement mineur est indétectable. En plus, je demande à mon cardiologue de me faire le certificat d'aptitude au triathlon en compétition et je ne vérifie pas sa rédaction au moment où elle me le donne, et hop, pas de mention en compétition dessus.

Sur la plan purement sportif, ça ne se présentait pas super bien car j'avais normalement 3 créneaux de sport neutralisés : le mardi jeudi et vendredi soir. Comme je nage le lundi, mercredi et vendredi, j'ai tenté de faire 2 entraînements le lundi et le mercredi. C'était la première fois que je tentais ce genre de choses et j'ai donc fait du vélo en rentrant du travail ces 2 jours. Le lundi ça a été dur le vélo et j'ai choisi de raccourcir de 30 à 23km le parcours prévu. Il faut dire que j'avais couru 10km le dimanche. J'ai découvert avec les superbes courbature que cela m'a occasionné que vélo et course à pied c'est pas pareil pour les muscles des cuisses.

Le mardi j'ai pu faire 37km au lieu des 30 prévus. Le jeudi soir je devais ne rien faire, mais comme mon rendez-vous chez le cardiologue a été bien plus rapide que prévu je suis parti courir. Par contre ça a été bien plus dur que prévu et je suis sorti que 45mn au lieu d'une heure. Comme il pleuvait légèrement j'ai redécouvert le plaisir de courir sous la pluie. Je crois que le plaisir de courir revient et si rien ne vient perturber mes entraînements je vais pouvoir m'y remettre sérieusement.

Le vendredi j'ai finalement renoncé à ma séance de natation car je me trouvais trop fatigué. Mais le samedi, j'ai couru une heure.

Le samedi j'ai aussi été au forum des associations de ma ville avec l'idée de rencontrer le club de cyclotourisme. J'ai eu un très bon contact et ils m'ont proposé de faire une sortie avec eux le dimanche.

Donc ce dimanche j'étais à 7h45 au rendez-vous (dommage pour la grasse matinée) et j'ai roulé 70km à 20 de moyenne dans une sympathique ambiance. Si je peux, je recommence dimanche prochain.

Les réactions

Par mielou, le 2007-09-10 11:05:36
bonjour jetto
effectivement
un blog c'est vraiment du boulot !
sourire

Par GGBI, le 2007-09-10 11:59:27
Bonjour Jetto,

Pendant plusieurs années, mon medecin a ommis de mettre la mention "en compétition", cela ne m'a jamais empéché de m'inscrire a des courses. Même sur des marathons.

Par contre pour obtenir une licence, c'est peu être plus difficile.

Pour le bilan cardiaque, il parrait qu'a l'approche de la quarantaine, c'est plutot conseillé d'en faire au moins un.
Mais il aurais du te faire un test d'effort.

A+

Par Jetto, le 2007-09-10 16:20:20
En tout les cas je ne présente pas d'hypertrophie cardiaque congénitale et si un jour je tombe en compétition sans qu'on puisse me réanimer faudra trouver une autre raison. Je dis ça parce que c'est l'excuse à la mode chez le footballeur qui meurent sur le terrain : http://www.camlions.com/websites/cc2003/fr/news.php?nid=3283
http://www.afrik.com/article6470.html

Par Jetto, le 2007-09-10 17:17:11
Dans les plus récent y'a aussi Antonio Puerta qui est décédé le 28 Août 2007 d'une attaque cardiaque due à une dysplasie ventriculaire droite arythmogène sans que les cardiologues qui le suivaient n'aient rien décelé alors qu'une écho cardiaque où un électrocardiogramme bien permet de le déceler.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-09-02 19:21:54 : Bilan saison 2006-2007 - 3 photos - 7 réactions

Voila une bien belle saison qui se termine pour laisser la place je l'espère à une plus belle encore.

Pour la course à pied, ça a été la douche froide après ma tentative de faire le marathon des Yvelines. En effet, après mon claquage, je n'ai pas pû reprendre durablement en course à pied. Perte de motivation, peur d'avoir mal, petits bobos et flemme ont largement perturbé ma reprise. Cela se paye par +7kg sur la balance :-(.

Pourtant j'ai eu la rage au mois d'août de ne pas faire comme les 2 années précédentes la course du pardon à Saint Renan(29). C'est ma course fétiche et même s'il n'était pas question de regagner 20mn comme l'année dernière j'aurais bien voulu passer de 47mn à 45mn.

La seule chose que j'ai faite en CAP depuis le marathon, c'est le relais CAP lors du triathlon découverte de Compiegne. J'ai découvert de cette façon une nouvelle discipline et résolu un problème de choix pour acheter un Vélo.

En effet depuis pas mal de temps j'hésitais entre VTT et route voir même vélo couché. Or pour le triathlon le meilleur choix c'est quand même le vélo de route.

J'ai donc ajouté le vélo à la course à pied et à la natation. Mon kilométrage est ridicule (422km) mais quand même bien du plaisir à pédaler cet été entre Brest et le Conquet. J'arrive à tenir un moyenne de 25km/h sur des parcours de 30km (Dans le Val d'Oise je plafonne à 23km/h).

En natation j'ai été très assidu et j'ai réussi à passer en dessous des 40s ou 50m. J'ai fait ma première médaille qui plus est d'argent en individuel en 200m brasse le 1er mai et même si on était que 4 dans ma catégorie j'en suis très fier. Je suis en dessous de 48s au 50 brasse et je réalise ainsi le minima sur cette distance pour les championnats de France maître.

En nage en eau libre j'ai réussi un 2,5km à Creil. J'étais bon dernier mais ça m'a quand même rapporté 14 points pour la coupe de France de nage en eau libre. J'ai également fait un 1,5km à Montargis. Par contre j'ai dû déclarer forfait sur le 2,5km de Jablines et j'ai renoncé au 1,5km d'Attichy car je ne me suis pas assez entraîné en août.

J'ajoute à ce blog quelques photo faites en Bretagne

2007-07-30 13:17:56 : Mon vélo neuf - 1 photo - 7 réactions

Voila ça devait arriver, après la natation, la course à pied maintenant je me mets au vélo. Il m'a fallu beaucoup de temps pour me décider. Ça fait déjà plus d'un an que j'hésite entre VTT et vélo de route. J'ai même regardé du coté des vélos couchés. Ce qui m'a décidé c'est que je n'arrive pas à reprendre la course à pied. En ce moment j'ai mal aux insertions des tendons d'Achille. Rien de grave, mais j'ai bien peur que ça empire si j'insiste. Et puis j'ai acheté une paire de chaussures en solde et je ne suis pas bien dedans. Donc la motivation pour courir n'est pas là et si je ne fais pas assez de sport je grossis.

Donc après avoir tourné et retourné le problème dans ma tête je me suis décidé pour un vélo de route. J'ai profité des soldes et je suis resté très raisonnable sur le prix. Avec moi on ne sais jamais combien de temps je vais mettre avant de me lasser d'une nouvelle passion. J'ai donc choisi un vélo à 400€ en solde, que je n'ai finalement payé que 350€ grâce à une réduction supplémentaire entre le moment où j'ai commandé le vélo et le moment où il m'a été livré. Autant dire c'est pas la super classe, mais il a tout ce qu'il faut où il faut et j'espère qu'il fera très bien l'affaire pour l'instant.

Sur la photo, il est tel que je l'ai eu, mais j'ai déjà fait une petit modif : changement des pédales.

Sur le chemin de mon travail il y a un petit magasin de vélo. Enfin plutôt un très petit magasin mais pour ceux qui passent à Argenteuil je le leur conseille, ça vaut la peine d'être vu (97 bd Jean Allemane 95100 ARGENTEUIL). Je voulais avoir des conseils sur les cales que je devais choisir. Le propriétaire du magasin m'a expliqué que comme je n'aurai pas une pratique purement sportive, mais aussi un peu cyclotourisme, je pouvais mettre des pédales genre VTT (double face) avec des chaussures cyclo avec lesquelles je pourrais marcher. C'est un peu bizarre comme choix, mais c'est vrai qu'avec les chaussures course c'est impossible de marcher. Donc je me suis laissé convaincre (+95€).

A bientôt pour les prochaines aventures d'un cycliste débutant.

2007-07-07 20:18:49 : Les bras cassés de la natation font un triathlon - 0 photo - 10 réactions

Personne ne sait vraiment par qui cette idée est arrivée mais ce n'est pas très important en fait. Toujours est il que Stéphane (c'est un fille), Éric et moi, nous nous sommes inscrits pour faire le triathlon de découvert de Beauvais en relais.

Éric s'est porté volontaire pour faire les 300m de natation, Stéphane pour les 10km de vélo et moi les 3km de course à pied. Déjà le premier problème c'est que la course à pied depuis mon claquage en octobre c'est très très irrégulier. En ce moment je ne cours même pas 20km par mois. Donc 3km vu mon niveau de forme ce n'est pas une formalité. Même si je me suis concentré sur la natation, ça ne compense pas l'absence de pratique en course à pied. Donc j'ai prévenu mes coéquipiers que je ferais ce que je pourrais mais que j'étais assez loin de mes performances de l'année dernière.

Il savoir que Stéphane et Éric lorsqu'ils se déplacent sur une compétition de natation ils reviennent avec une ou 2 médailles chacun. Je me disais donc qu'il y avait des chances qu'ils me passent le relais en très bonne position et je ça me faisait un peu mal au coeur de gâcher leurs efforts.

Donc ce midi en route pour Beauvais dans la voiture de Stéphane. Mais là, stupeur personne ne sait où est le plan d'eau du Canada par rapport à Beauvais et pas de carte dans la voiture. Comme on a de l'avance on se dit que ce n'est pas grave et que ce sera indiqué.

Mais non ce n'est pas indiqué et il nous a fallu nous arrêter à une station service. Seulement après quelques minutes de route, il devenait évidant que ça ne donnait rien de bon. Donc arrêt dans un village à la sortie de Beauvais pour re-demander notre chemin, puis encore une fois quelque kilomètres plus loin où on nous dit de faire demi tour, puis encore une fois dans Beauvais et il faut encore faire demi tour. En plus des travaux nous empêchent de suivre les dernières indications ce qui nous oblige encore à faire un détour de plusieurs kilomètre.

Finalement nous trouvons le plan d'eau du Canada mais notre avance a bien fondu et nous sommes même carrément en retard pour le briefing. En plus de ça nous découvrons rapidement que le point de Rendez-vous du triathlon est à l'opposé par rapport au lac du point où nous nous trouvons. Donc nous envoyons La cycliste en éclaireur pour prendre les dossards et suivre le briefing. Éric et moi continuons en marche rapide. Il se change rapidement et se dirige vers l'aire de départ des nageurs car il ne reste que 5mn avant le départ. De mon côté je cherche Stéphane vers le parking à vélo qui est sur le point d'être fermé. Je demande autour de moi comment se déroule le passage de relais et là quelqu'un nous montre un sachet en plastique qui contient un scratch en tissu noir et nous dit que c'est avec cette puce que le relais est passé et les chronométrages effectués et qu'il faut que je cours pour la remettre au nageur de l'équipe.

Je cours donc jusqu'à l'aire de départ des nageurs et là bas j'appele Éric de toute mes forces mais je ne le vois pas. Finalement, j'explique mon problème aux officiels qui arrêtent la procédure et finissent pas le retrouver. Je lui installe la puce à la cheville, et je retourne dans le parc à vélo.

Autant vous dire qu'après toutes ces péripéties la course en elle même est pratiquement sans intérêt. Pour résumer Éric sort de l'eau en 7mn37. Ça a été impossible de progresser dans le peloton et ça a pas mal bastonné en plus. Stéphane fait le 35ème temps en vélo en 28mn58 et perd 5 places. Je fais le 30ème temps en CAP en 14mn28 (moi j'ai 14mn49 mon chrono) et je perd une place après un beau sprint à l'arrivée où je n'arrive pas à reprendre la fille qui est devant moi à 20centième. Mais y'a que moi qui l'ai vu car mes 2 coéquipiers sont restés dans la parc à vélo et n'ont même pas daigné s'approcher de la ligne d'arrivée.

Nous sommes 34ème des relais et 21ème des relais mixte en 49mn01s52.

Nous savons ce qu'il nous reste à améliorer en priorité pour la prochaine fois, c'est l'orientation.

J'ai oublier de dire, demain je fais un 2,5km de nage en eau libre à Jablines et Éric fait le 5km. C'est limite pour moi cette distance alors j'espère que la petite aventure d'aujourd'hui ne me coutera pas trop demain

2007-02-03 20:40:15 : Tout le monde se marre à l'île marante - 11 photos - 5 réactions

Voila après quelques mois d'absence suite à mon claquage je reprends doucement en espérant que ça va tiendre.

La motivation n'y est pas vraiment, alors je me suis dit que rajouter quelques photos à mes billets pourrait être un moyen de me motiver.

Bon pas facile de choisir un appareil photo numérique parmi l'offre disponible. J'ai finalement opté pour un Nikon Coolpix P4 que j'ai trouvé en solde à 209€ (il en reste si vous voulez l'adresse laissez moi un mot).

C'est sur mon parcours du midi que j'ai décidé de prendre mes premières photos en extérieur. C'est à Colombes entre la A86 et la Seine dans le parc de l'Île Marrante que je cours le mercredi et le vendredi.

S'arrêter toutes les 5mn pour prendre des photos c'est plus dur que je ne le pensais. Du coup j'ai pas pû finir mon 2ème tour de 4km. Faut dire que je ne tiens pas une forme éblouissante non plus.

Il ne me reste plus qu'à trouver les bonnes dimensions et le bon taux de compression pour convertir mes photos avant de les ajouter à ce billet.

2006-11-12 19:46:58 : 37 : Ma vie, mon univers et tous le reste - 0 photo - 7 réactions

Douglas Adams nous a donné la réponse à la question sur la vie, l'univers et tout le reste : 42. Dommage qu'on n'ait pas la question.

Mais pour ma vie, mon univers et tout le reste, la réponse est seulement 37. 37 minutes ou 37 secondes c'est selon. Ce billet est l'occasion pour moi de vous révéler mon objectif jusqu'à maintenant secret : faire le minimum pour la qualification au championnat de France des 10km hors stade en V1. Ça c'est pour les 37mn.
Pour les 37 secondes je viens de le découvrir, c'est le minimum pour la qualification au 50m Nage libre catégorie C4 au championnat de France des maîtres. Moi qui croyait qu'il n'y avait pas de minima pour les maîtres.
Difficile de savoir si j'atteindrai jamais un de ces deux objectifs. Pour la course à pied ça va vraiment être très dur. Mon meilleur temps est juste au dessus de 47mn après un an d'entraînement. Je compte sur un perte de près de 10 kilos de poids superflus, même si je stagne sur ce plan là depuis 6 mois.
Il y a plus d'espoir du coté de la natation mais ma progression a été de seulement 5 secondes l'année dernière pour établir un record à 43"64 en grand bassin.

Voila les paris sont ouverts : vais-je attendre mes objectifs et si oui quand ? Enfin quoi qu'il en soit "pas de panique"

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net