La course à pied Les blogs courseapied.net : Jetto

Le blog de Jetto

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-07-07 20:18:49 : Les bras cassés de la natation font un triathlon

Personne ne sait vraiment par qui cette idée est arrivée mais ce n'est pas très important en fait. Toujours est il que Stéphane (c'est un fille), Éric et moi, nous nous sommes inscrits pour faire le triathlon de découvert de Beauvais en relais.

Éric s'est porté volontaire pour faire les 300m de natation, Stéphane pour les 10km de vélo et moi les 3km de course à pied. Déjà le premier problème c'est que la course à pied depuis mon claquage en octobre c'est très très irrégulier. En ce moment je ne cours même pas 20km par mois. Donc 3km vu mon niveau de forme ce n'est pas une formalité. Même si je me suis concentré sur la natation, ça ne compense pas l'absence de pratique en course à pied. Donc j'ai prévenu mes coéquipiers que je ferais ce que je pourrais mais que j'étais assez loin de mes performances de l'année dernière.

Il savoir que Stéphane et Éric lorsqu'ils se déplacent sur une compétition de natation ils reviennent avec une ou 2 médailles chacun. Je me disais donc qu'il y avait des chances qu'ils me passent le relais en très bonne position et je ça me faisait un peu mal au coeur de gâcher leurs efforts.

Donc ce midi en route pour Beauvais dans la voiture de Stéphane. Mais là, stupeur personne ne sait où est le plan d'eau du Canada par rapport à Beauvais et pas de carte dans la voiture. Comme on a de l'avance on se dit que ce n'est pas grave et que ce sera indiqué.

Mais non ce n'est pas indiqué et il nous a fallu nous arrêter à une station service. Seulement après quelques minutes de route, il devenait évidant que ça ne donnait rien de bon. Donc arrêt dans un village à la sortie de Beauvais pour re-demander notre chemin, puis encore une fois quelque kilomètres plus loin où on nous dit de faire demi tour, puis encore une fois dans Beauvais et il faut encore faire demi tour. En plus des travaux nous empêchent de suivre les dernières indications ce qui nous oblige encore à faire un détour de plusieurs kilomètre.

Finalement nous trouvons le plan d'eau du Canada mais notre avance a bien fondu et nous sommes même carrément en retard pour le briefing. En plus de ça nous découvrons rapidement que le point de Rendez-vous du triathlon est à l'opposé par rapport au lac du point où nous nous trouvons. Donc nous envoyons La cycliste en éclaireur pour prendre les dossards et suivre le briefing. Éric et moi continuons en marche rapide. Il se change rapidement et se dirige vers l'aire de départ des nageurs car il ne reste que 5mn avant le départ. De mon côté je cherche Stéphane vers le parking à vélo qui est sur le point d'être fermé. Je demande autour de moi comment se déroule le passage de relais et là quelqu'un nous montre un sachet en plastique qui contient un scratch en tissu noir et nous dit que c'est avec cette puce que le relais est passé et les chronométrages effectués et qu'il faut que je cours pour la remettre au nageur de l'équipe.

Je cours donc jusqu'à l'aire de départ des nageurs et là bas j'appele Éric de toute mes forces mais je ne le vois pas. Finalement, j'explique mon problème aux officiels qui arrêtent la procédure et finissent pas le retrouver. Je lui installe la puce à la cheville, et je retourne dans le parc à vélo.

Autant vous dire qu'après toutes ces péripéties la course en elle même est pratiquement sans intérêt. Pour résumer Éric sort de l'eau en 7mn37. Ça a été impossible de progresser dans le peloton et ça a pas mal bastonné en plus. Stéphane fait le 35ème temps en vélo en 28mn58 et perd 5 places. Je fais le 30ème temps en CAP en 14mn28 (moi j'ai 14mn49 mon chrono) et je perd une place après un beau sprint à l'arrivée où je n'arrive pas à reprendre la fille qui est devant moi à 20centième. Mais y'a que moi qui l'ai vu car mes 2 coéquipiers sont restés dans la parc à vélo et n'ont même pas daigné s'approcher de la ligne d'arrivée.

Nous sommes 34ème des relais et 21ème des relais mixte en 49mn01s52.

Nous savons ce qu'il nous reste à améliorer en priorité pour la prochaine fois, c'est l'orientation.

J'ai oublier de dire, demain je fais un 2,5km de nage en eau libre à Jablines et Éric fait le 5km. C'est limite pour moi cette distance alors j'espère que la petite aventure d'aujourd'hui ne me coutera pas trop demain

Les réactions

Par Krusti, le 2007-07-07 20:35:51
C'est affliegeant tout ça

10 kilomètres de tandem en un demie-heure et 14 minutes 30 pour 3 kilomètres après ton abandon au marathon

Mais il faut bien que les bobos s'éclatent

T'as toujours ton Nikon?

K, roi des Frogus, l'ami des ringards

Par Brinouille, le 2007-07-07 20:57:41
ça risque le 9 septembre d'être pareil pour nous pour notre premier triathon organisé par l'équipe funevents. J'y participe avec mon homme et 2 potes, à part qu'on se tape les 3 épreuves en solo, et je suis aussi modérément douée en natation !
quand à arriver en retard, l'année dernière, nous somme arrivés à la base de cergy pour un run & bike de la même organisation 5 bonnes mn après de départ et la fermeture du bureau de retrait des dossards...on l'a fait finalement en électron libre.

Donc rassures toi t'es pas le seul ! : )

Brinouille, l'amie des frogus et des bras cassé

Par krusti, le 2007-07-07 21:00:49

Tiens c'est la première fois que mon identité est usurpée...
M'est avis que ce n'est qu'un début méfiance.

Par parisi, le 2007-07-08 13:13:29
Et bien quel stress !!!
A votre place , je crois bien que j'aurai abandonné complétement cette course , par contrariété !!!
Mais vous avez réussi à surmonter ça et finalement à effectuer une belle course tout de mème et qui vous servira d'expérience !!!

Bravo !!!
Et vous serez au top pour la prochaine !!!

A+++ PARISI

Par Delphine, le 2007-07-08 14:21:34
Salut jetto,

le genre de truc que l'on redoute tous...Bravo quand même pour être allé jusqu'au bout. AU prochain vous allez faire une bonne perf je pense...
Et aujourd'hui ça a donné quoi?

Par ric69, le 2007-07-08 18:44:06
Le plus dur c'est quoi, de faire le tri où de trouver le départ. C'est vraiment le tri de la découverte :o) !!
A+

Par Jetto, le 2007-07-09 09:23:19
J'ai déclaré forfait pour la natation. C'est trop limite comme distance pour moi et avec l'effort de la veille ça me paraissait trop limite pour cette fois. Par contre Éric à fait le 5km en 1h29 je crois. Il est un peu déçu d'avoir fait le même temps que l'année dernière, mais bravo à lui quand même.

Par Jetto, le 2007-07-09 14:50:04
Mince je viens de comprendre qu'il y a une erreur dans le classement. En fait nous avons été compté comme une équipe masculine et non mixte: donc nous sommes 9ème sur 17 et non 21ème sur 23.

Par desport-agatsu, le 2008-02-19 22:11:05
IL N’Y A PAS QUE LE FOOT

Championnat, Coupe de France, Coupe de la ligue, Coupe d’Europe, match de qualif, rencontre de préparation, Mercato d’été, Mercato d’hiver, droits télé, états d’âme des uns, blessures des autres, changement d’entraîneur…

Du foot du foot et encore du foot, je n’ai rien contre, mais faudrait voir à laisser une place aux autres non ?
Mis à part quelques sports fortement rémunérateur : F1, Cyclisme, Rugby, Tennis…
Tous medias confondus, peu d’espace est donné aux autres disciplines.

Alors prenons l’air ou plutôt l’eau.
Connaissez-vous la natation en eau libre ? En voilà un, sport sympa, pas télévisuel je vous l’accorde, mais sérieusement furieux.
Imaginez des athlètes qui se jettent à l’eau, non pas dans le bassin du coin mais en pleine mer, fleuve, rivière, pour des distances pouvant aller jusqu’à 57 Km. (Voir le film « Agua » qui relate l’épreuve de Santa Fe Coronda en Argentine dans des eaux boueuses au courant violent. 8h20 pour effectuer cette distance ! hallucinant, non ? Imaginez vous nager le dimanche matin dans un bassin de 50 M, effectuer 1 140 longueurs ? Cela laisse sans voix.
Dans l’excellent blog de Jacques Tuset : waterplouf.midiblogs.com j’ai découvert que le premier nageur en eau libre est un grognard qui, fait prisonnier durant la bataille de Waterloo s’échappa en se jetant dans la manche pour rejoindre le continent. Belle symbolique : nager pour gagner sa liberté !
Pour la première fois aux jeux de Pékin la natation en eau libre sera au programme sur la distance de 10 Km, pour de nombreux adeptes de cette discipline c’est un moyen de sortir de l’anonymat, pour d’autres, cette distance c’est le début de la fin, formater leur discipline au standard télévisuel c’est le dévoyer.
Qui vivra, verra !

Par Jetto, le 2008-04-29 15:12:47
@desport-agatsu, il se trouve que je suis aussi adepte de cette dicipline : j'ai fais le 1,5km d'Attichy, le 1,5km de Montagis-Cepoy et le 2,5km de Creil et j'ai donc eu quelques points à la coupe de France en eau libre en 2006 et en 2007.

Dans mon club de natation personne ne veux s'y mettre, parce qu'ils ont peur que l'eau soit trop froide ou pas propre. J'ai juste un ami qui tente le 5km à Jablines de temps en temps.

Je ne connais pas les qualifiés sur le 10km des JO mais J'espère que Stéphane Gomez qui fait de belle place sur la coupe du monde et Gilles Rondy qui fut Champion d'Europe 2006 du 25km à Budapest seront du voyage. Il semble que les qualifiés seront connus après les championnats du monde de Séville en mai.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-02-03 20:40:15 : Tout le monde se marre à l'île marante - 11 photos - 5 réactions

Voila après quelques mois d'absence suite à mon claquage je reprends doucement en espérant que ça va tiendre.

La motivation n'y est pas vraiment, alors je me suis dit que rajouter quelques photos à mes billets pourrait être un moyen de me motiver.

Bon pas facile de choisir un appareil photo numérique parmi l'offre disponible. J'ai finalement opté pour un Nikon Coolpix P4 que j'ai trouvé en solde à 209€ (il en reste si vous voulez l'adresse laissez moi un mot).

C'est sur mon parcours du midi que j'ai décidé de prendre mes premières photos en extérieur. C'est à Colombes entre la A86 et la Seine dans le parc de l'Île Marrante que je cours le mercredi et le vendredi.

S'arrêter toutes les 5mn pour prendre des photos c'est plus dur que je ne le pensais. Du coup j'ai pas pû finir mon 2ème tour de 4km. Faut dire que je ne tiens pas une forme éblouissante non plus.

Il ne me reste plus qu'à trouver les bonnes dimensions et le bon taux de compression pour convertir mes photos avant de les ajouter à ce billet.

2006-11-12 19:46:58 : 37 : Ma vie, mon univers et tous le reste - 0 photo - 7 réactions

Douglas Adams nous a donné la réponse à la question sur la vie, l'univers et tout le reste : 42. Dommage qu'on n'ait pas la question.

Mais pour ma vie, mon univers et tout le reste, la réponse est seulement 37. 37 minutes ou 37 secondes c'est selon. Ce billet est l'occasion pour moi de vous révéler mon objectif jusqu'à maintenant secret : faire le minimum pour la qualification au championnat de France des 10km hors stade en V1. Ça c'est pour les 37mn.
Pour les 37 secondes je viens de le découvrir, c'est le minimum pour la qualification au 50m Nage libre catégorie C4 au championnat de France des maîtres. Moi qui croyait qu'il n'y avait pas de minima pour les maîtres.
Difficile de savoir si j'atteindrai jamais un de ces deux objectifs. Pour la course à pied ça va vraiment être très dur. Mon meilleur temps est juste au dessus de 47mn après un an d'entraînement. Je compte sur un perte de près de 10 kilos de poids superflus, même si je stagne sur ce plan là depuis 6 mois.
Il y a plus d'espoir du coté de la natation mais ma progression a été de seulement 5 secondes l'année dernière pour établir un record à 43"64 en grand bassin.

Voila les paris sont ouverts : vais-je attendre mes objectifs et si oui quand ? Enfin quoi qu'il en soit "pas de panique"

2006-10-22 18:56:52 : Marathon des Yvelines 2006 : CR provisoire - 0 photo - 10 réactions

Avant toutes choses ,j'ai l'intention de rééditer ce CR exprès quand j'aurai meilleur moral. Je mets juste ça en ligne maintenant pour que les personnes qui m'ont suivies et soutenues aient de mes nouvelles tout de suite.

Donc en résumé tout s'est bien déroulé jusqu'au 19ème kilomètre. Là une petite gêne que je ressentais dans la cuisse gauche s'est transformée en douleur et m'a contraint à abandonner. Cela ressemble beaucoup à ce que j'ai eu au mollet l'année dernière. Je pense que c'est une élongation ou au pire un claquage.

Donc j'ai bien le rage ce soir et j'espère juste que ça va guérir rapidement sans laisser de trace.

2006-10-21 21:11:02 : [Marathon des Yvelines: J-1] Bilan - 0 photo - 3 réactions

Manifestement c'était une tâche largement au-dessus de mes capacités. Je le sais pourtant que ce genre d'entreprise se prolongeant sur plusieurs semaines est bien trop dur pour moi. En plus s'y astreindre 4 fois par semaine c'était vraiment bien plus que je suis capable de faire dans ce domaine. Pour tout arranger j'ai démarré avec du retard que je n'ai jamais pû combler. Même les encouragements dans les commentaires et l'aide de ma femme n'aura pas suffi. Je ne parle pas ici de la préparation proprement dite, mais de leur retranscription sur ce blog. Bon sans photos pour accompagner les billets c'est certain que les comptes-rendus de séance à allure lente c'est rapidement lassant.

Pour la préparation disons que c'est un demi succés. Je suis en effet tombé malade de la moitié de la 4ème semaine à la moitié de la 5ème. Rien de bien grave mais déjà que j'avais choisi la préparation la plus courte possible alors avec une semaine en moins ça compte. Pour en finir avec les mauvais points depuis quelque temps j'ai mal au niveau du pubis. Pas super mal j'ai peur que ça empire en vrai pubalgie. Il y a quelques mois c'était au niveau du bassin peut-être un problème de fessiers. Là c'est franchement le pubis. Au début c'est centre que je ressentais une douleur quand je toussais en courant sur les sorties longues et en fin de séance de fractionnés. Maintenant c'est plus décalé sur l'aine des deux cotés. C'est plus que de la gêne et moins que de la douleur. Le problème est de savoir comment ça va évoluer. J'ai juste annulé ma dernière séance de fractionné de peur que ça empire.

Les points positifs maintenant. Déjà la météo. J'ai vraiment eu un temps incroyablement clément. La plupart du temps il était même idéal. Il n'y a que pour les sorties de nuit où j'ai eu un peu de pluie et encore c'était vraiment très léger. Du coté de l'organisation tout s'est déroulé comme sur des roulettes. Le soutien de ma femme y a été pour beaucoup. Je devais faire un déplacement en Inde qui a été annulé et chaque soir où je devais m'entraîner j'ai pû rentrer à une heure raisonnable du travail. Pas de problèmes non plus pour l'accès à la piste d'athlétisme le mercredi. Lors de mes fractionnés ma fréquence cardiaque a baissé jusqu'à ma semaine d'arrêt. Sur les sorties longues après ma semaine d'arrêt, elles sont restées difficiles.

Ce matin je suis parti faire une séance sur la piste d'athlétisme pour vérifier la tenue et étalonner l'accéléromètre du Polar. Je ne suis pas content du calibrage. Je m'y suis pris trop tard et ce matin je ne pouvais pas me relancer sur un 2000m pour le calibrer et un autre 2000m pour vérifier. C'est pas très grave car je crois que je connais la distance ;-). C'est juste que je voulais utiliser l'auto-lap tous les kilo. On va se la jouer à l'estime : avec un coef de 941 je sais que la distance est sous-estimée je vais donc mettre 978. De toutes manières je ne vais pas me fier aux infos de vitesse en course mais juste de mon allure que j'aurais à chaque kilomètre. Je n'afficherai pas le temps total en course mais seulement le temps depuis le dernier point kilométrique.

Durant cette préparation j'ai expérimenté deux nouvelles choses : la course de nuit avec lampe frontale, et les sorties de plus de 2h avec sac à dos d'eau ( ne pas confondre avec le sac à dodo ).

Quelques chiffres:
Semaine 1: Cap 54.4 km en 5h 20' 13"
Semaine 2: Cap 63.2 km en 6h 27' 24"
Semaine 3: Cap 60.6 km en 5h 50' 56"
Semaine 4: Cap 26.3 km en 2h 30' 05"
Nat 3.1 km en 1h 35' 00"
Semaine 5: Cap 31.3 km en 2h 58' 12"
Nat 1.8 km en 55'
Semaine 6: Cap 62 km en 5h 15' 25"
Nat 3.9 km en 2h
Semaine 7: Cap 36 km en 3h 19' 01"
Nat 4.3 km en 2h
Semaine 8: Cap 8km en 1h
Nat 3.8 km en 2h

2006-09-24 18:07:37 : [Marathon des Yvelines: S-5;E3]Allure lente - 0 photo - 1 réaction

(Séance du 16/09/2006)

Il y a deux jours que je n'ai pas fait de sport. Ça fait quelques semaines que ça ne m'était pas arrivé. En prévision de mes futures sorties longues j'ai acheté un sac à dos avec poche à eau de 2,5 l : un rockrider que j'ai trouvé dans le rayon vélo. Cette petite sortie va être l'occasion de le tester avant la sortie de 2h30 demain.

Je mets 1l dans la poche d'eau et me voila parti pour une petite heure de footing tranquille. Dès le début je trouve que le sac n'est pas très confortable. Il remontre trop haut sur la nuque. Si j'ai choisi ce sac c'est à cause de ses deux ceintures de maintien, une au niveau de la poitrine ajustable en hauteur et une au niveau du la taille. An mon avis c'est un problème de réglage, il doit y avoir des moyens de résoudre le problème. Par contre tirer sur la pipette c'est vraiment dur. En plus j'ai mal rincer la poche et le goût de l'eau est infect. Sur la poche il y a un pictogramme qui indique qu'il ne faut pas mettre de jus de fruit. J'espère que je peux au moins mettre de l'eau sucrée ou avec un additif énergétique au moins.

Les jambes sont assez lourdes pour cette "reprise", mais globalement ça va très bien. C'est la fin de cette sortie, j'espère trouver de meilleurs réglages pour mon sac demain. Je bats mon record de lenteur sur cette sortie. Cette fois ci c'était bien de l'allure lente.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net