La course à pied Les blogs courseapied.net : Jetto

Le blog de Jetto

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-10-22 18:56:52 : Marathon des Yvelines 2006 : CR provisoire

Avant toutes choses ,j'ai l'intention de rééditer ce CR exprès quand j'aurai meilleur moral. Je mets juste ça en ligne maintenant pour que les personnes qui m'ont suivies et soutenues aient de mes nouvelles tout de suite.

Donc en résumé tout s'est bien déroulé jusqu'au 19ème kilomètre. Là une petite gêne que je ressentais dans la cuisse gauche s'est transformée en douleur et m'a contraint à abandonner. Cela ressemble beaucoup à ce que j'ai eu au mollet l'année dernière. Je pense que c'est une élongation ou au pire un claquage.

Donc j'ai bien le rage ce soir et j'espère juste que ça va guérir rapidement sans laisser de trace.

Les réactions

Par L'Castor Junior, le 2006-10-22 19:07:39
Aïe, la blessure... Je crois que c'est la seule chose que même le meilleur mental et la préparation la plus aboutie ne peuvent dépasser totalement...
Bonne guérison, et sois certain que tu auras d'autres occasions de relever ce défi.
En attendant, repose-toi, soigne-toi, et n'hésite pas à revenir vers nous...

Par alainP, le 2006-10-22 19:15:18
retapes-toi, jetto, tu pouvais rien y faire.
Bon retour

Par Delphine, le 2006-10-22 19:22:02
Salut Jetto,

Pas évident ces moments là. ET on pourra être des milliers à te dire que ce n'est pas grave car il faut avant tout préserver la santé, toi tu te diras que tu as fait 2 mois de prépa pour rien...Mais ce n'est pas vraiment pour rien car durant ces deux mois tu as appris beaucoup de choses sur toi et la course à pied.
Donc maintenant soigne toi bien. Essaie de comprendre pourquoi tu as cette blessure qui a priori t'es déjà arrivé.



Par Sedef, le 2006-10-22 20:27:33
La hantise du marathonien, c'est bien l'abandon sur blessure.
Si ta blessure n'est pas trop grave, tu pourras toujours en refaire un rapidement car tu n'as que 19 km dans les jambes. On se console comme on peut.

Par Jetto, le 2006-10-22 21:05:17
Merci pour votre soutien.
Delphine quand je vois ce qui t'est arrivé ça me donne matière à relativiser. Le marathon est une école de patience, il faut appliquer les leçons apprises à la guérison.
Sedef, je ne prévoyais pas de refaire un marathon avant le printemps 2008 parce que la préparation marathon ce n'est pas ce qu'il y a de plus fun. Il faut que je regarde si je trouve quelque chose un juin 2007. Je crois qu'il y en a un en Seine et Marne. Ce ne sera pas Senart car j'ai la seule compet de natation de l'année en bassin de 50m le même jour.

Par cyril, le 2006-10-22 21:32:23
salut

pas de chance c'est vrai mais tu as eu le courage et la sagesse d'abandonner, certains auraient continué avec la douleur, j'en connais qui se sont faits des blessures vraiment longues à guérir en faisant ça...Donc pr toi il suffira d'identifier ton mal et je pense que tu as su t'arreter au bon moment,tu auras d'autres marathons.

à+

Par grosours, le 2006-10-22 21:43:52
tu donne une lecon de sagesse . mo je crois que sur marathon on doit éprouver du plaisir (même a se faire mal niveau 2 de comprenette).J'a couryu MDP paris 2006 en en chiant comme un turc du 10éme au 40 éme je ne le referais JAMAIS si tu a besoin d'un comparse pour 3H59 fais moi signe je serais la

Par Calou, le 2006-10-23 08:30:02
Bien sûr que tu dois être déçu Jetto !
Mais comme tu dis, il faut relativiser et tu auras plein d'autres occasion pour enfin devenir marathonien !
Dans un premier temps, soigne-toi bien pour mieux repartir...
Bises à toi et à ta petite famille.

Par JP II, le 2006-10-23 09:13:26
Le parcours est quand même très dur pour un marathon, et la route avec un revêtement pourri pour les appuis + le vent dans la face. ceux qui ont fini en bon état ne sont pas nombreux. Bravo à tous !!!

Par mielou, le 2006-10-23 10:50:07
tu as eu raison d'arrêter
la blessure aurait pu s'aggraver si tu avais continué dessus
la rage va disparaitre peu à peu
en relativisant tu fais déjà un pas
laisse le temps au temps...

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2006-10-21 21:11:02 : [Marathon des Yvelines: J-1] Bilan - 0 photo - 3 réactions

Manifestement c'était une tâche largement au-dessus de mes capacités. Je le sais pourtant que ce genre d'entreprise se prolongeant sur plusieurs semaines est bien trop dur pour moi. En plus s'y astreindre 4 fois par semaine c'était vraiment bien plus que je suis capable de faire dans ce domaine. Pour tout arranger j'ai démarré avec du retard que je n'ai jamais pû combler. Même les encouragements dans les commentaires et l'aide de ma femme n'aura pas suffi. Je ne parle pas ici de la préparation proprement dite, mais de leur retranscription sur ce blog. Bon sans photos pour accompagner les billets c'est certain que les comptes-rendus de séance à allure lente c'est rapidement lassant.

Pour la préparation disons que c'est un demi succés. Je suis en effet tombé malade de la moitié de la 4ème semaine à la moitié de la 5ème. Rien de bien grave mais déjà que j'avais choisi la préparation la plus courte possible alors avec une semaine en moins ça compte. Pour en finir avec les mauvais points depuis quelque temps j'ai mal au niveau du pubis. Pas super mal j'ai peur que ça empire en vrai pubalgie. Il y a quelques mois c'était au niveau du bassin peut-être un problème de fessiers. Là c'est franchement le pubis. Au début c'est centre que je ressentais une douleur quand je toussais en courant sur les sorties longues et en fin de séance de fractionnés. Maintenant c'est plus décalé sur l'aine des deux cotés. C'est plus que de la gêne et moins que de la douleur. Le problème est de savoir comment ça va évoluer. J'ai juste annulé ma dernière séance de fractionné de peur que ça empire.

Les points positifs maintenant. Déjà la météo. J'ai vraiment eu un temps incroyablement clément. La plupart du temps il était même idéal. Il n'y a que pour les sorties de nuit où j'ai eu un peu de pluie et encore c'était vraiment très léger. Du coté de l'organisation tout s'est déroulé comme sur des roulettes. Le soutien de ma femme y a été pour beaucoup. Je devais faire un déplacement en Inde qui a été annulé et chaque soir où je devais m'entraîner j'ai pû rentrer à une heure raisonnable du travail. Pas de problèmes non plus pour l'accès à la piste d'athlétisme le mercredi. Lors de mes fractionnés ma fréquence cardiaque a baissé jusqu'à ma semaine d'arrêt. Sur les sorties longues après ma semaine d'arrêt, elles sont restées difficiles.

Ce matin je suis parti faire une séance sur la piste d'athlétisme pour vérifier la tenue et étalonner l'accéléromètre du Polar. Je ne suis pas content du calibrage. Je m'y suis pris trop tard et ce matin je ne pouvais pas me relancer sur un 2000m pour le calibrer et un autre 2000m pour vérifier. C'est pas très grave car je crois que je connais la distance ;-). C'est juste que je voulais utiliser l'auto-lap tous les kilo. On va se la jouer à l'estime : avec un coef de 941 je sais que la distance est sous-estimée je vais donc mettre 978. De toutes manières je ne vais pas me fier aux infos de vitesse en course mais juste de mon allure que j'aurais à chaque kilomètre. Je n'afficherai pas le temps total en course mais seulement le temps depuis le dernier point kilométrique.

Durant cette préparation j'ai expérimenté deux nouvelles choses : la course de nuit avec lampe frontale, et les sorties de plus de 2h avec sac à dos d'eau ( ne pas confondre avec le sac à dodo ).

Quelques chiffres:
Semaine 1: Cap 54.4 km en 5h 20' 13"
Semaine 2: Cap 63.2 km en 6h 27' 24"
Semaine 3: Cap 60.6 km en 5h 50' 56"
Semaine 4: Cap 26.3 km en 2h 30' 05"
Nat 3.1 km en 1h 35' 00"
Semaine 5: Cap 31.3 km en 2h 58' 12"
Nat 1.8 km en 55'
Semaine 6: Cap 62 km en 5h 15' 25"
Nat 3.9 km en 2h
Semaine 7: Cap 36 km en 3h 19' 01"
Nat 4.3 km en 2h
Semaine 8: Cap 8km en 1h
Nat 3.8 km en 2h

2006-09-24 18:07:37 : [Marathon des Yvelines: S-5;E3]Allure lente - 0 photo - 1 réaction

(Séance du 16/09/2006)

Il y a deux jours que je n'ai pas fait de sport. Ça fait quelques semaines que ça ne m'était pas arrivé. En prévision de mes futures sorties longues j'ai acheté un sac à dos avec poche à eau de 2,5 l : un rockrider que j'ai trouvé dans le rayon vélo. Cette petite sortie va être l'occasion de le tester avant la sortie de 2h30 demain.

Je mets 1l dans la poche d'eau et me voila parti pour une petite heure de footing tranquille. Dès le début je trouve que le sac n'est pas très confortable. Il remontre trop haut sur la nuque. Si j'ai choisi ce sac c'est à cause de ses deux ceintures de maintien, une au niveau de la poitrine ajustable en hauteur et une au niveau du la taille. An mon avis c'est un problème de réglage, il doit y avoir des moyens de résoudre le problème. Par contre tirer sur la pipette c'est vraiment dur. En plus j'ai mal rincer la poche et le goût de l'eau est infect. Sur la poche il y a un pictogramme qui indique qu'il ne faut pas mettre de jus de fruit. J'espère que je peux au moins mettre de l'eau sucrée ou avec un additif énergétique au moins.

Les jambes sont assez lourdes pour cette "reprise", mais globalement ça va très bien. C'est la fin de cette sortie, j'espère trouver de meilleurs réglages pour mon sac demain. Je bats mon record de lenteur sur cette sortie. Cette fois ci c'était bien de l'allure lente.

2006-09-24 17:11:22 : [Marathon des Yvelines: S-5;E2]Allure spécifique marathon - 0 photo - 2 réactions

(Séance du 13/09/2006)

Ouais! je peux partir tôt du boulot. Ouais! ça roule bien pour rentrer. Bon il fait un peu lourd mais c'est largement supportable, et puis ça sera peu-être bien pire dans quelque temps. Mais c'est une autre histoire que j'espère pouvoir vous raconter plus tard. Bon allez changement de tenue et départ. En route pour le stade. Mince j'ai encore oublié de jeter mon chewing gum. Bon je vais bien trouver une poubelle sur chemin. Ah! en voila une.

Ouf je peux mieux respirer. C'est pas du luxe, parce que ce midi j'ai fait une petite séance de natation et ça m'a assommé pour le reste de la journée. Bref avant de partir ce n'était pas la super pêche. J'ai hésité à annuler cette séance de qualité, surtout que j'ai bien donné lors de ma sortie d'hier. Mais non les créneaux pour faire ces séances
sont trop rares, déjà que j'ai peur de faire jeter de la piste, alors on y va et on verra bien.

Arrivé sur la piste, je constate qu'il y a plus de monde que la semaine dernière. Ce sont surtout des jeunes et c'est pas encore la surpopulation. Go pour le premier 3000. Comme d'habitude je suis un peu trop vite mais c'est moins grave que d'habitude, seulement 20 secondes d'avance au kilo. Par contre au niveau cardiaque ça va super bien moins de 149 pulses. J'essaye quand même de ralentir parce que sinon c'est pas la peine de faire des séances d'allure spécifique si on essaye pas de s'y astreindre. Fin du premier 3000. Je suis super bien et je suis bien content de pas avoir annulé ma séance.

Ah voila les seniors qui reviennent, ils ont dû aller s'échauffer à l'extérieur. Il va y avoir plus de monde sur la piste quand même. Pourvu que ma présence soit bien tolérée. Mince j'aurais pu dire bonjour. Bon j'ai oublié. En croisant la premier féminine des foulées d'Ezanville-Ecouen je la félicite quand même. Elle ne comprend pas de quoi je parle, je suis obligé de préciser que c'est pour la course de samedi. Elle me dit merci. Elle doit penser que je la drague. Franchement comment une telle idée peut lui venir ;-). Bon c'est la fin de la récup, je pars pour mon deuxième 3000. Cette fois ci je suis réglé comme un métronome sur mon allure. C'est bien. Les choses se compliquent car les seniors partent pour faire de la VMA sur 100m il me semble. Dès que j'entends du bruit derrière moi je m'écarte de la lice, mais des fois c'est vraiment un gros peloton qui passe et ça ne suffit pas. En plus y'a des rugbyman sur la pelouse. On peut même dire des rugbyman maladroits car plusieurs fois on se retrouve avec le ballon dans les pattes sur la piste. L'important c'est que je continue à respecter mon allure. Par contre j'ai du mal sur le décompte des tours.

Sur mon dernier tour y'a un rugbyman qui m'encourage "allez plus que trente tours". Il ne sait pas qu'il n'a pas complètement tort car il me reste un peu plus de 30*100m à faire sur cette séance. Allez c'est la récup. J'ai été super bas en FC sur cet intervalle pas plus de 146 je pense. Bon 5mn de récup c'est trop long, je coupe à 3mn et en route pour le 3ème 3000m. Ah mince je recommence à être trop rapide, de 3 secondes environs au 200m. En courant j'arrive plus calculer mon temps au 1000. C'est pas très grave. En croisant la championne, je repense qu'elle a fait moins de 3h10 au marathon de Paris en 2004. J'essaye de calculer l'allure que ça fait mais ça me dépasse. Bon faut se faire une raison je ne courrai jamais aussi vite aussi longtemps. Par contre je suis complètement perdu sur le décompte des tours cette fois. Je finis par m'arrêter en espérant avoir fait au moins 3000m. Je rentre tranquillement à la maison. C'est bien il fait encore jour et j'ai couru 14km en 1h20 environ.

En prenant ma douche je constate que je me suis fait un échauffement sur le haut du bras droit. C'est vraiment une grande première. Bon il va falloir que je me protège, mais ça va pas être simple, c'est quand même assez loin de l'aisselle.

Je me rends compte que je suis bien plus en forme à l'arrivée qu'au départ. Pourvu que ça dure.

En dépouillant les résultats de mon polar je constate que j'ai fais 3400m à mon 2ème 3000m et 3800 à mon 3ème 3000.

2006-09-24 16:53:17 : [Marathon des Yvelines: S-5;E1]Allures variées - 0 photo - 2 réactions

(Séance du 12/09/2006)

Super j'ai pu rentrer pas trop tard du bureau et ça roulait pas trop mal sur la route. Du parking à la maison je reçois 2 ou 3 grosses gouttes pourtant je ne vois pas de nuages menaçants. Le temps devait se maintenir : chaud et humide mais pas de pluie.
Ma femme m'a préparé mes affaires (merci chérie) je n'ai plus qu'à les enfiler et je suis parti. En voiture je me disais que les séances en allure lente ça devenait lourd, j'opte pour une séance plus dynamique. Le plan est de faire 15mn en allure lente, 30mn au seuil, puis ce qu'il reste (un peu moins de 15mn) en allure lente.
Allez c'est parti. Le maintien de l'allure lente les 15 premières minutes me demande de l'application, mais j'ai connu pire. Ça y est les 15 minutes sont passées, je peux lâcher les chevaux. Bon c'est vraiment pas facile de se régler sur terrain vallonné. Au bout de 5mn je sors complètement de ma zone de fréquences cardiaques qui correspond au seuil. Effectivement au bout 1/4 d'heure je suis obligé de ralentir franchement pour pouvoir continuer. Le problème c'est que mon coeur ne ralentit pas franchement lui. Bref je vais finir cette sortie sur un rythme beaucoup élevé que prévu. Au dépouillement des résultats de mon polar je constate qu'en fait je n'ai pas assez ralenti. Il faudra bien qu'un jour j'apprenne à changer d'allure.

2006-09-24 16:06:47 : [Marathon des Yvelines: S-6;E3,4] AL et SL - 1 photo - 0 réaction

(séance du 09/06/2006 et 10/06/2006)

Encore un regroupement de compte rendu d'entraînement. À mon avis il va y en avoir encore beaucoup d'autres.
Pour la sortie en allure lente il ne s'est rien passé de remarquable. J'ai de bonnes impressions ce qui est de bonne augure pour la sortie longue du lendemain.
La sortie longue nous y sommes. C'est l'entrée dans l'inconnu, je n'ai jamais couru cette durée. Il ne faut pas que cet entraînement devienne galère comme celui de la semaine dernière. Avec 600cl d'eau je crains de manquer d'eau. La question d'améliorer l'eau avec du sucre se pose également. Pour l'instant je décide de rester à l'eau plate.
Le bilan de cette sortie est largement positif. Cette fois-ci j'ai bien tenu la distance jusqu'au bout. C'est une signe manifeste que je suis en pleine progression.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net